Science et technologie s1531

Les étapes de la méiose (notions avancées)

Les notions abordées dans cette fiche dépassent celles qui sont vues au secondaire. Il s'agit ici d'un complément pour ceux qui sont curieux d'en savoir plus.

La méiose et la mitose se ressemblent beaucoup. La principale différence est que, dans la méiose, la cellule subit deux divisions subséquentes.

La première division, appelée méiose I, sépare les paires de chromosomes, ce qui diminue de moitié le nombre de chromosomes. À la fin de la première division, chaque cellule possède donc 23 chromosomes.

La deuxième division, appelée méiose II, consiste à scinder les chromosomes en deux à partir de leur point d'attache. Il en résulte donc quatre cellules-filles haploïdes.

Méiose I

Méiose II

Interphase I

À cette étape, la chromatine se réarrange, et chaque chromosome se réplique. Le résultat est deux chromatides sœurs identiques génétiquement, et ce, pour chaque chromosome.
 
Il y aura aussi un dédoublement de la paire de centrioles pour former deux paires.

Prophase I

La prophase I de la méiose est plus longue et plus complexe que celle de la mitose. Effectivement, elle peut durer plusieurs jours et représente jusqu’à 90% de la durée totale de la méiose.
Premièrement, au même titre que lors de la mitose, les chromatides sœurs prennent la forme d’un X. Cependant, lors de la prophase I de la méiose, les paires de chromatides sœurs (X) homologues se regrouperont pour former des complexes de quatre chromatides, ce qu’on appelle alors des tétrades.
 
À mesure que se poursuit la prophase I, il y a dispersion du contenu du noyau de façon semblable à ce que l’on retrouve lors de la prophase I de la mitose, c’est-à-dire que les paires de centrioles commencent à migrer vers les pôles créant ainsi entre elles des fuseaux de microtubules. Les chromosomes, quant à eux, débutent leur alignement sur la plaque équatoriale.

 

Métaphase I

À cette étape, l’alignement des paires de chromosomes homologues au niveau de l’équateur est terminé.
 
De plus, les faisceaux de microtubules partant des centrioles se fixent à chacune des paires de chromosomes. Alors que dans la mitose, il y avait deux liens par centromère, permettant ainsi de séparer les chromatides sœurs, il y aura lors de la métaphase 1 de la méiose deux liens par paires, ce qui permettra de séparer chacune des tétrades.

Anaphase I

À l’instar de l’anaphase de la mitose, c’est à cette étape que l’on assiste au rapatriement des chromosomes par les microtubules. Toutefois, à la différence de la mitose, les centromères continuent de lier les chromatides sœurs identiques. Donc, les chromosomes homologues seront distribués aux pôles opposés.

Télophase I et cytocinèse

La répartition des chromosomes homologues à chacun de leur pôle respectif est maintenant complétée.
 
Il peut alors y avoir reformation de l’enveloppe nucléaire chez certaines espèces. Dans ce cas, il y aura une autre étape intermédiaire avant la méiose II, soit l’intercinèse (ou l’interphase II). Sinon, les cellules filles issus de la télophase I entament aussitôt la deuxième division, celle de la méiose II.
 
Il faut noter que les cellules filles à cette étapes sont haploïdes (n), ce qui veut dire que le matériel génétique n’y est pas retrouvé en double. Peu importe la voie prise, il n’y aura aucune autre réplication du matériel génétique d’ici la fin de la méiose.

Prophase II

Les chromosomes débutent leur migration vers l’équateur, et ce suite à la formation des nouveaux faisceaux de microtubules.

Métaphase II

Les chromosomes sont maintenant bien alignés sur la plaque équatoriale et les centromères se préparent à leur séparation en s’orientant vers les pôles.
 

Anaphase II

Les chromatides sœurs sont séparées et se déplacent vers les pôles devenant des ensembles de chromosomes haploïdes indépendants.

 

Télophase II et cytocinèse

Il y a une reformation des enveloppes nucléaires à chacun des pôles à mesure que les sillons de division progressent. Le tout se termine avec quatre cellules filles avec chacune un nombre haploïde de chromosomes.

 

Les vidéos
Les exercices
Les références