Autres t1103

Pour une entrée réussie au secondaire

​Si tu lis cette fiche, c'est que tu ressens une certaine angoisse à l'idée d'intégrer le monde du secondaire. D'abord, sache que tu fais preuve déjà d'une bonne attitude en consultant notre bibliothèque virtuelle puisqu'au lieu de rester seul avec tes inquiétudes, tu cherches à les calmer, tu es en mode solutions. La bonne nouvelle? Nous en avons plusieurs à te transmettre.

Voici, dans l'ordre, ce que tu devrais faire pour te sentir confortable et à l'aise le plus tôt possible dans ton nouvel univers scolaire.

Les 7 étapes pour partir l'année du bon pied

1. Visite ta nouvelle école (lors de l'activité portes ouvertes)

Pendant cette journée, tu visualiseras l'aspect physique de ta nouvelle école. Le fait de savoir déjà où sont les casiers, la cafétéria, la plupart de tes locaux, etc. te permettra d'apaiser ta peur de te perdre et d'arriver en retard à tes cours.

2. Participe à l'achat de ton matériel scolaire

Acheter du matériel, c'est pas mal plus intéressant que tu ne le croies. Pour le faire adéquatement, il faut avoir en main la liste du matériel scolaire requis (qui arrive par la poste très souvent au début du mois d'août). Le fait d'être présent pendant les achats te permettra d'avoir une meilleure gestion de tes effets scolaires en plus de faire des choix plus personnalisés (comme la couleur de tes cartables).

Au secondaire, les oublis de matériel sont pénalisés et peuvent (si on en accumule trop) conduire à une retenue (période qui se tient après les cours et qui demande à l'élève l'exécution de travaux divers et supplémentaires à ceux qui ont déjà été donnés dans les cours normaux).

Un gros étui (préférablement constitué de plus d'un compartiment) permet, entre autres, l'ajout des crayons de couleurs; ainsi, on n'est jamais en train d'oublier ce qu'il faut pour une activité spéciale. On a toujours tout avec soi, même le boîtier de géométrie!

3. Organise minutieusement chacun de tes cartables pour chacune des matières

Une fois que tu auras tout en main, reconsulte la liste qui a permis de faire les bons achats pour préparer adéquatement tes cartables. Des indications par matière accompagne très souvent cette fameuse liste. Il y est donc possible de connaître le matériel qui est demandé pour chaque matière. Si on te donne très peu d'indications à cet effet, c'est que le premier cours de l'année servira à t'orienter, mais sache que, au minimum, des feuilles lignées et un cahier d'exercices devraient garnir chacun de tes cartables. C'est la base.

Bien préparer ses cartables

  1. Chacun d'eux devrait être bien identifié à ton nom.
  2. Chacun d'eux devrait porter une étiquette sur laquelle la matière sera clairement indiquée.
  3. Chacun d'eux devrait contenir plusieurs feuilles lignées et un ou plusieurs cahiers d'exercices (selon la demande).
  4. Chacun des cahiers d'exercices faisant partie du cartable devrait porter une mention clarifiant son contenu éventuel (dictées, problèmes écrits, formules, etc.).
  5. Chacun d'eux devrait contenir des séparateurs permettant un classement par thème de tout le contenu qui sera vu durant toute l'année scolaire. Cette bonne organisation rend plus efficaces les périodes d'étude.

Avoir une couleur différente de cartable pour chaque matière peut être très utile pour trouver plus rapidement les effets dont on a besoin. Sache que les pauses qui permettent de faire la transition entre deux cours sont courtes.

Arriver avec tout son matériel dès la première journée d'école, c'est certes partir l'année du bon pied. S'organiser au secondaire, c'est souvent un défi. Si on arrive déjà avec une structure solide, on met toutes les chances de notre côté pour maintenir un ordre respectable tout au long de l'année.

4. Revisite ton école de façon plus précise lors de la journée d'accueil

La journée d'accueil est celle pendant laquelle tu reçois tous tes manuels, le numéro de ton casier, ton agenda, ton horaire (sur lequel seront écrits les numéros de tes locaux), etc. Il sera donc possible pour toi de refaire un tour de piste et d'aller voir où auront lieu tes différents cours (surtout ceux de la première journée).

En te sentant le plus tôt possible familier avec les endroits importants de ton école, celle-ci te paraîtra beaucoup moins grande que tu l'imaginais et tu seras beaucoup moins nerveux par rapport à la rentrée officielle (la première journée de cours).

5. Dispose ton matériel de façon efficace dans ton casier

C'est au début de l'année qu'il faut penser à la façon dont on fera usage du casier. L'endroit où les casiers se situent est achalandé (surtout pendant les pauses). Ce n'est pas agréable de chercher le matériel pour le cours suivant à travers la cohue, mais si on est organisé, on s'évite bien des tracas.

Dans ton casier, classe le tout par matière (le cartable de français avec les manuels de français et ainsi de suite), ce sera déjà beaucoup plus facile de t'y retrouver.

N'oublie pas ton cadenas à la journée d'accueil (la journée pendant laquelle tu iras chercher tous tes livres) pour pouvoir laisser tes manuels à l'école (tu verras, c'est lourd). Il est aussi conseillé d'essayer plusieurs fois la combinaison de celui-ci la veille de la journée d'accueil et de garder cette combinaison dans un endroit sûr (par exemple, écris-la sur un petit papier que tu placeras dans ton portefeuille) pour que tu puisses y faire référence au besoin. Bien sûr, assure-toi de son entière confidentialité.

6. Lis attentivement les règlements de ton école

Tout milieu (c'est encore plus vrai pour les milieux publics) comporte des interdits et le milieu scolaire ne fait surtout pas exception à cette réalité. N'oublie jamais d'ailleurs que l'école est un milieu d'éducation et qu'on y vise le bien-être de la majorité des gens.

Lors de la journée d'accueil, tu recevras ton agenda (garde-le bien avec toi, il sera ton meilleur allié tout au long de l'année). Si tu consultes les premières pages de celui-ci (ou les dernières, c'est selon), tu trouveras les règlements qui forment le code de vie de ton école. Prends-en attentivement connaissance, ils guideront ta conduite. Ainsi, tu ne te feras pas avertir par une figure d'autorité dès les premières journées de ton arrivée.

Pourquoi lire les règlements si je sais que, inévitablement, on m'informera sur ce que je peux ou ne peux pas faire? La réponse est simple: des règlements, il y en a plusieurs et, si on ne prend pas connaissance plus d'une fois de ceux-ci, on oubliera, par exemple, que notre IPod n'est pas autorisé dans certains secteurs de l'école et on se le fera confisquer. Lire plus d'une fois les règlements te permettra d'éviter de vivre une situation fâcheuse que tu trouveras injuste.

Si tu as peur d'oublier une règle parce qu'elle comporte une certaine complexité (par exemple, le fait que tu ne puisses utiliser ton cellulaire que dans le hall, le matin et sur les heures du dîner), mets-la en évidence (à l'aide d'un surligneur par exemple), cela te fera penser d'être vigilant et de consulter ton agenda avant d'employer ton téléphone portable. Ainsi, tu ne te le feras jamais confisquer.

7. Utilise ton horaire pour maximiser l'utilité de ton agenda

Voilà une activité qui se fait bien à temps perdu et qui te permettra d'avoir déjà une vue d'ensemble de ton début d'année. Utilise ton horaire pour rendre ton agenda fort efficace dans la planification de tes travaux, tes examens, tes activités, etc.

Méthode pour transférer adéquatement son horaire dans son agenda

  1. La première journée d'école correspond au jour 1 de ton horaire. Quelles sont les matières qui le composent (généralement 4)? Inscris-les à la bonne journée (repère la date qui correspond à la première journée d'école) et dans les bonnes cases (période 1, période 2, période 3 et période 4).
  2. Poursuis ce travail pour tous les autres jours (jour 2, jour 3, jour 4, jour 5, etc.) et recommence le cycle; le but étant ultimement de placer toutes les matières dans les bonnes cases de l'agenda pour chaque jour, et ce, pour toute l'année.

Oui, c'est long, mais c'est tellement utile une fois que c'est fait! Tu peux te fier aux personnes qui sont passées par là!

Rassure-toi

Les premières journées d'école devraient te mettre en confiance. Des ateliers et des séances d'informations sont organisés pour t'aider à mieux connaître ton école, mais surtout à mieux t'y sentir. Sois donc attentif à toutes les informations qu'on te transmettra pendant les premiers jours.

Aussi, les premières journées d'école ne sont pas les plus chargées en contenu. Elle vise plutôt à t'accompagner dans la compréhension du fonctionnement de ton nouvel univers scolaire (par exemple, la remise des devoirs, les périodes d'évaluation, les règles de vie, etc.).

Bref, même si l'école est plus grande, tu seras entouré par plusieurs personnes qui cherchent dans leur quotidien à ce que tu t'y sentes bien. Consulte des personnes qui ont déjà traversé cette expérience; tu verras, elles te diront: «Une fois la première semaine passée, tu seras déjà très à l'aise dans ton école et tu te demanderas pourquoi tu te faisais autant de souci.»

L'importance de connaître les professionnels qui œuvrent dans ton nouveau milieu

Toutes sortes de peurs sont associées à l'arrivée au secondaire dont celle de se faire écoeurer par les autres. On sait qu'on y rencontrera plein de nouvelles personnes et on a peur que certaines d'entre elles soient mal intentionnées. Connaître le plus tôt possible les personnes qui te permettront de désamorcer n'importe quelle situation (peu importe sa gravité) fera en sorte que tu te sentiras moins vulnérable dans ton nouveau milieu.

Voici une présentation des personnes qui sont là pour te fournir l'aide dont tu as besoin. N'hésite jamais à aller les voir, ils sont là pour ça.

Le T.E.S.

Ton T.E.S. (technicien en éducation spécialisée) est là pour assurer ta bonne éducation; il intervient souvent pour faire le suivi des conséquences (concernant les sorties de cours, les retards, les devoirs non faits, etc.) et le suivi des élèves qui ont des difficultés précises, mais surtout, il est là pour veiller sur toi (même si tu n'as pas de problème d'apprentissage et de comportement). Il est un expert pour aider les autres. Si tu as un T.E.S. de niveau, on te le présentera dès les premiers jours d'école, c'est certain. Rappelle-toi bien de lui et de l'endroit où son bureau se trouve dans l'école. Si tu vis des difficultés personnelles, il peut être une très bonne oreille pour toi.

Le psychologue

Tu vis de grands bouleversements intérieurs qui découlent d'un contexte familial difficile, d'un événement tragique qui a eu lieu récemment dans ta vie, etc.? Ces tourments sont si lourds qu'ils t'empêchent d'avoir une concentration adéquate en classe? Eh bien, le psychologue de ton école est prêt à te recevoir. Toutefois, pour le voir, tu dois absolument prendre un rendez-vous (ce qui se fait généralement au secrétariat de ton école).

​Le tuteur
La plupart des écoles nomment un tuteur pour chaque groupe d'élèves. Qui est le tien? Est-ce ton professeur d'éducation physique, ton professeur d'arts plastiques, ton professeur de mathématiques, etc.? Tu verras, dès les premiers jours, il se présentera. Si tu crois ne pas trouver la solution que tu cherches à un problème d'ordre personnel (ou peut-être est-ce pour aider un ami?) ou si tu veux connaître les ressources qui peuvent t'aider à réussir, n'hésite surtout pas à aller le rencontrer et à prendre rendez-vous avec lui. Il est là pour ça.


Si tu te sens plus à l'aise avec un autre professeur que ton tuteur, n'hésite pas à aller voir celui-ci pour lui exposer ce qui te trouble intérieurement. L'important est que tu parles le plus tôt possible à un adulte si tu vis un problème qui t'empêche d'être confortable dans ton lieu d'apprentissage. Plus tu attendras avant de parler, plus tu ressentiras les effets négatifs du silence (baisse de tes notes, perte de ta motivation, déprime, etc.).

Et si je ne me faisais pas d'amis?

Les autres ne sont pas si différents de toi, ils ont aussi cette crainte d'être seuls, d'être rejetés. C'est dans la nature humaine de vouloir développer des liens, des connections avec les autres. Tu peux avoir confiance en la vie; les choses se feront naturellement. À l'école secondaire, il y aura une foule de nouvelles personnes et il serait pratiquement impossible qu'aucune d'entre elles n'ait pas des intérêts similaires aux tiens. Et toi? Ne sois pas gêné d'aller vers ces nouvelles personnes qui t'entourent. Fais-toi confiance, il est certain que tu feras de belles rencontres.

Les vidéos
Les exercices
Les références