Skip to content
Secondaire 5 • 4m

Bonsoir, je ne comprends pas le 2eme paragraphe de ce texte.

1914-1918 DURANT LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE

Les trois faits majeurs durant la Première Guerre mondiale furent le génocide arménien, la politique secrète anglaise d’appui au chef arabe Ali Fayçal et les accords Sikes-Picot. (1) Les Turcs profitèrent de la guerre pour organiser le génocide arménien. Beaucoup d’Arméniens se réfugièrent en Syrie. Or, un chef alaouite nommé Ali Sulayman accueillit beaucoup d’Arméniens, donc de chrétiens dans son village. Cet homme aajouta plus tard à son nom Le Lion, en arabe Assad. C’était le grand-père de Bachar Al-Assad. La minorité alaouite aura une tradition d’union avec les chrétiens, également minoritaires en Syrie.

(2) Le rôle de la Grande-Bretagne est encore négatif. Le célèbre Thomas Lawrence, surnommé Lawrence d’Arabie, mène une politique d’entente avec l’Arabie. Le chérif de La Mecque a trois fils, à qui on promet de donner une partie du Moyen-Orient à la fin de la guerre en échange d’un soulèvement arabe contre les Turcs (les Ottomans). Durant tout le 20e s., les Arabes penseront avoir un droit à la possession de la Syrie depuis cette entente. C’est une funeste conséquence. Et ensuite les États-Unis auront la même politique d’entente avec les maîtres de l’Arabie. C'est Ali Fayçal, fils de Hussein, qui doit btenir la Syrie. Cette politique est secrète, car officiellement les Britanniques vont négocier avec les Français le partage du territoire. Les objectifs principaux des Britanniques sont le contrôle du canal de Suez (Égypte) et mettre la main sur le pétrole de Perse (Bassorah) et de l’Irak. Cela explique que la zone libanaise et syrienne revienne à la France et la zone irakienne et perse à la Grande-Bretagne, ainsi que la Palestine pour le retour des juifs dans ce territoire.

(3) En mai 1916, les accords Sikes-Picot, entre l’Anglais Mark Sikes et le Français Georges Picot, délimitent les zones de contrôle des deux pays après la Guerre 14-18.

Merci

Monde contemporain
Inconnu
Inconnu

{t c="richEditor.description.title"} {t c="richEditor.description.paragraphMenu"} {t c="richEditor.description.inlineMenu"} {t c="richEditor.description.embed"}

Explications (1)

  • Explication d'Alloprof

    Explication d'Alloprof

    Cette explication a été donnée par un membre de l'équipe d'Alloprof.

    Enseignant Alloprof • 4m September 2021 modifié

    Bonjour Jonathan,

    En fait, le deuxième paragraphe porte sur le rôle de la Grande-Bretagne durant la Révolte arabe (1916-1918). Je vais tenter de t'expliquer l'évènement en commentant certains points de ton paragraphe.

    1) La Révolte arabe est une initiative originaire de la Mecque visant la libération de la péninsule arabique. Le but est de créer un état unifié allant de la Syrie au Yémen (Hedjaz, Jordanie, Syrie etc), visée influencée par le mouvement nationaliste arabe. Le chef de la Mecque est Hussein Ibn Ali.

    2) La promesse de l'indépendance arabe a été faite en 1915, par Henry McMahan, haut commissaire du protectorat britannique sur l'Égypte... or, cette promesse ne sera pas tenue.

    3) Lawrence d'Arabie (Thomas Lawrence) combattra aux côtés des arabes contre l'Empire Ottoman (notamment sous le fils de Hussein Ibn Ali, Fayçal Ibn Hussein) et essayera durant ces années d'influencer les décisions de Hussein afin de les lier aux objectifs anglais le plus possible. Il a d'ailleurs participé à la prise de Damas.

    4) Lawrence n'est pas d'accord avec l'union souhaitée par Hussein, puisque ce ne sont pas dans les intérêts de l'Angleterre, mais souhaiterait tout de même l'indépendance de la Syrie.

    5) Éventuellement, les promesses faites aux arabes (libération de la péninsule arabique et unification de Hedjaz, Jordanie, Irak, Syrie etc) et au mouvement sioniste (création d'un foyer juif en Palestine) ne seront pas tenues ; l'Accord Sykes-Picot (accord secret) visera à découper le territoire en cinq zones :

    • Liban et Cilicie = possession française
    • Nord de la Syrie + Mossoul = Arabe à influence française
    • Koweit, Mésopotamie (Irak sans Mossoul) = Britannique
    • Sud de la Syrie, Jordanie, Palestine= Arabe, à influence directe britannique
    • Saint-Jean d'Acre, Haïfa et Jérusalem = internationale, avec les ports d'Haïfa et d'Acre en possession britannique

    Voilà ! :) J'espère t'avoir éclairé un peu! N'hésite pas si tu as d'autres questions, il s'agit d'un événement très complexe à définir et expliquer !

    Bon courage :) Continue ton bon travail !

    Sarah G.