Skip to content

Concours Relooke ton coin d'études

En posant une question scolaire sur la Zone d'entraide, tu pourrais gagner un prix de 350 $! Voir les détails

Voir les détails

Zone d’entraide

Question de l’élève

Secondaire 4 • 1a

Bonjour,

J'aimerais qu'on m'explique ce qui s'est passé ici durant la Grande dépression, s'il-vous-plaît !

Merci ! :)

Histoire
avatar
avatar

{t c="richEditor.description.title"} {t c="richEditor.description.paragraphMenu"} {t c="richEditor.description.inlineMenu"} {t c="richEditor.description.embed"}

Explications (1)

  • Explication d'Alloprof

    Explication d'Alloprof

    Cette explication a été donnée par un membre de l'équipe d'Alloprof.

    Options
    Équipe Alloprof • 1a

    Bonjour Loutrerusee28,


    Merci pour ta question ! :)


    La période de la Grande Dépression a débuté le jeudi 24 octobre 1929 « le jeudi noir » suite à un krach boursier. Cette période de dépression économique touche presque toute la planète, puisque les échanges commerciaux s'effectuaient déjà entre plusieurs pays et que certains pays ne pouvaient plus rembourser leurs dettes de guerre aux autres pays, entraînant les uns et les autres dans cette Grande Dépression.


    Le krach boursier : Aux États-Unis, après la Première Guerre mondiale, c'est la période qu'on appelle les « Années folles ». Les gens profitent de la vie et achètent des actions à la bourse. La forte demande fait augmenter le prix des actions et la valeur marchande de celles-ci devient beaucoup plus élevée que leur valeur réelle. Réalisant le risque lié à cette situation, les gens veulent vendre leurs actions en même temps. L'effet inverse se produit, c'est-à-dire que la valeur marchande des actions baisse drastiquement, car l'offre des actions (la vente) est plus grande de la demande (l'achat). Les gens réalisent de grandes pertes économiques sur ces actions et ne consomment plus. Les usines se retrouvent avec une surproduction qu'elle doit entreposer et qu'elle ne peut liquider. Plusieurs entreprises vont fermer leurs portes parce que les gens n'ont plus les moyens de consommer. Ces fermeture d'usines entraînent à leur tour de nombreuses pertes d'emplois. Il y a donc encore moins de gens qui peuvent consommer, ce qui affecte négativement les entreprises qui sont encore en fonction. C'est un cercle vicieux !


    Impacts de la dépression au Québec et au Canada : Même si le krach boursier se produit aux États-Unis, celui-ci a un impact direct sur l'économie canadienne qui est fortement dépendante de ses exportations vers les États-Unis. La baisse de la consommation américaine affecte donc les entreprises canadiennes de la même façon qu'aux États-Unis. Ainsi, le taux de chômage augmente rapidement au Québec dans les années 1930 et le revenu moyen par habitant diminue fortement.


    Les interventions de l'États : Le gouvernement canadien et ceux des diverses provinces adoptent l'approche interventionniste afin de sortir l'économie de la crise. Cette politique prône l'intervention de l'État dans les affaires économiques du pays, contrairement au libéralisme économique (autorégulation du marché, laisser-faire, non-intervention de l'État) qui était appliqué jusque-là. Le gouvernement investit donc de l'argent dans l'économie pour stabiliser les effets de la crise. En 1935, la Banque du Canada est créée pour centraliser le contrôle sur la monnaie canadienne (éviter qu'elle ne perdre ni ne prenne trop de valeur sur les cours mondiaux).


    La crise économique crée des tensions sociales et dans les quartiers ouvriers maintenant remplis de chômeurs. On ouvre des soupes populaires pour nourrir la population, mais c'est beaucoup trop peu. Les groupes religieux tentent aussi d'aider les pauvres, mais la crise est beaucoup trop forte et trop répandue. Le gouvernement doit alors trouver des solutions pour éviter les émeutes : les travaux publics, la colonisation, les secours directs et l'aide aux agriculteurs.


    • Travaux publics : les chômeurs sont embauchés par le gouvernement pour faire différents travaux, comme la construction de routes, afin de gagner un salaire. En gagnant un salaire, ces ouvriers peuvent alors consommer des produits et payer des services, ce qui permet de relancer l'économie dans une certaine mesure en assurant les emplois dans les usines. Certains travailleurs sont même envoyés dans des camps de travail, loin des villes, afin de limiter au maximum les risques d'émeutes dans les grandes villes.


    • La colonisation : Appuyés par l'Église, les plans de colonisation invitent les chômeurs et leur famille à aller coloniser les régions les plus éloignées, comme l'Abitibi-Témiscamingue et le Bas-Saint-Laurent, en échange d'une subvention du gouvernement. Des compagnies forestières et minières offriront des emplois à ces familles dans les régions éloignées.


    • Les secours directs : Le gouvernement offre aux familles pauvres un soutient financier sous forme de coupons échangeables contre des biens de première nécessité comme la nourriture et le bois pour le chauffage.


    • Aide aux agriculteurs : Le gouvernement met en place l'Office du crédit agricole pour accorder des fonds aux agriculteurs en difficulté afin qu'ils se remettent à produire pour tenter de relancer l'économie.


    Cette Grande Dépression durera 10 ans au Canada et au Québec. Elle aura affecté plusieurs pays dans le monde et aura grandement contribué aux sources de conflits menant à la Seconde Guerre mondiale. Ironiquement, c'est la Seconde Guerre mondiale qui permettra de sortir le Québec et le Canada de cette Grande Dépression en créant de nouveaux emplois pour l'armée et pour le secteur de la production d'objets militaires. Les diverses interventions nécessaires de l'État pour soutenir l'économie durant la Grande Dépression provoqueront une remise en question du système économique capitaliste pour plusieurs personnes.


    Pour en savoir plus sur la Grande Dépression, je t'invite à consulter notre fiche sur le sujet : https://www.alloprof.qc.ca/fr/eleves/bv/histoire/la-grande-depression-h1636#la-colonisation


    N'hésite pas à nous réécrire si tu as d'autres questions ! :)


    Noémie