Skip to content

Zone d’entraide

Question de l’élève

Secondaire 4 • 1a

Bonjour,

Pourriez-vous me donner plus d'information sur les mouvements migratoires après 1840 ?

Merci !

Histoire
avatar
avatar

{t c="richEditor.description.title"} {t c="richEditor.description.paragraphMenu"} {t c="richEditor.description.inlineMenu"} {t c="richEditor.description.embed"}

Explications (1)

  • Explication d'Alloprof

    Explication d'Alloprof

    Cette explication a été donnée par un membre de l'équipe d'Alloprof.

    Options
    Équipe Alloprof • 1a

    Bonjour Limacerapide,


    Il y a eu plusieurs mouvements migratoires depuis d'Acte d'Union de 1840.


    Exode rural :

    Lors de la première phase d'industrialisation au Canada-Uni (1850-1896), plusieurs industries se sont développées près des villes. Ces industries avaient besoin de beaucoup de main-d'oeuvre, et celle-ci n'avait pas besoin d'être nécessairement très qualifiée pour se trouver un emploi. Au même moment, dans les campagnes, les bonnes terres agricoles se faisaient de plus en plus rares et plusieurs Canadiens français y étaient sans emploi. Plusieurs habitants des campagnes quittèrent donc celle-ci pour aller s'installer en ville et y trouver un emploi.


    Émigration vers les États-Unis :

    L'industrialisation aux États-Unis près de la frontière canadienne multiplie les usines et emplois. Les salaires sont plus avantageux que ceux du Québec. Plusieurs Canadiens français vont donc émigrer vers les États-Unis, principalement en Nouvelle-Angleterre. Entre 1850 et 1900, il y a environ 400 000 personnes qui quittent le Canada-Uni vers la Nouvelle-Angleterre.


    Ouverture de régions de colonisation :

    Face à l'émigration massive vers les États-Unis, les autorités catholiques et francophones du Québec craignent que la population canadienne française devienne minoritaire dans un Canada anglais majoritaire. Dans les années 1880, on met donc en place des politiques afin d'encourager les Canadiens français à rester sur le territoire, notamment en encourageant la colonisation agricole de nouvelles régions comme le Saguenay et la Lac-Saint-Jean, les Laurentides, le Témiscamingue et l'Outaouais. C'est ce qu'on appelle l'agriculturisme. Ce plan de colonisation n'atteindra cependant pas les objectifs souhaités puisque les terres de ces régions sont peu fertiles et le climat y est d'autant plus difficile.


    Immigration transatlantique :

    De 1840 à la fin des années 1870, beaucoup d'immigrants en provenance d'Angleterre, d'Écosse et d'Irlande traversent l'Atlantique pour venir s'installer au Canada-Uni. Les Irlandais représentent la majorité de cette immigration, car ils fuient la famine et la pauvreté qui touche alors l'Irlande. La majorité des immigrants s'installe au Haut-Canada, car on y parle anglais. Au Bas-Canada, se seront surtout les Irlandais qui vont s'installer, puisqu'ils sont catholiques, comme la population Canadienne française.


    Pour en apprendre plus sur les mouvements de migration entre 1840 et 1900 c'est par ici : https://www.alloprof.qc.ca/fr/eleves/bv/histoire/les-mouvements-migratoires-1840-1900-h1183#l-emigration-vers-les-etats-unis.

    Pour en apprendre plus sur les mouvements migratoires qui auront lieu plus tard, au début du 20e siècle, c'est par ici : https://www.alloprof.qc.ca/fr/eleves/bv/histoire/les-flux-migratoires-au-debut-du-20e-siecle-h1626.

    N'hésite pas à nous réécrire si tu as d'autres questions ! :)

    - Noémie