Skip to content

Zone d’entraide

Question de l’élève

Secondaire 5 • 9m

Salut! Je repose certaines questions que j'ai déjà posées...mais Mme Emilie, merci quand même. :)

Comment a-t-on compris quelles sont les gaz dans l'air? Comment a-t-on déterminer le pourcentage de chaque composant d'air?

  • On a probablement cueilli des données, mais lesquelles? Et comment? Est-ce qu'on a commencé par déduire ce qu'il pourrait avoir dans l'air après avoir observer ce que les vivants utilisent et émettent dans l'air et ensuit on a pris plusieurs échantillon de gaz à divers endroits et on a fait des réactions chimiques avec? Est-ce qu'on a pris un échantillon de gaz et on l'a analysé avec une quelconque machine au niveau atomique? Est-ce qu'il y a une machine qui est capable séparer un gaz de l'autre sans savoir quel gaz c'est? Est-ce que c'est en observant les réactions chimiques qui ont eu lieu à un endroit qu'on a déterminé quels gaz y sont présents?
Chimie
avatar
avatar

{t c="richEditor.description.title"} {t c="richEditor.description.paragraphMenu"} {t c="richEditor.description.inlineMenu"} {t c="richEditor.description.embed"}

Explications (1)

  • Explication d'Alloprof

    Explication d'Alloprof

    Cette explication a été donnée par un membre de l'équipe d'Alloprof.

    Options
    Équipe Alloprof • 9m

    Bonjour Renard Comique!

    Merci de faire appel à nos services 😉

    C'est le scientifique Antoine Lavoisier qui a d'abord déterminé que l'air était composé de deux gaz: l'azote et l'oxygène.

    Il fait cette conclusion suite à une expérience d'oxydation du mercure. Il fait chauffer une quantité précise de mercure dans une cuve reliée à un récipient contenant un volume d'air connu.

    Après une journée, il remarque que le mercure devient rouge et que le volume d'air a diminué. Il met donc une souris dans la cloche d'air, qui décède instantanément en respirant le gaz. Il réalise alors que l'air contient deux gaz, un qui est nécessaire à la survie, le dioxygène, qui a formé une nouvelle molécule en se liant au mercure, et le gaz qui est resté dans la cloche, soit le diazote.

    Il note ensuite la variation de volume de gaz et pose que l'air est composé à 16% d'air vital (O2) et à 84% d'air nitreux (N2).

    Pour en apprendre davantage sur Antoine Lavoisier et sur ses découvertes scientifiques, tu peux consulter le lien suivant:

    J'espère que cela t'aidera!