Skip to content

Zone d’entraide

Question de l’élève

Secondaire 4 • 8m

Bonjour, vous pouvez m’expliquez les trois paragraphes lignes 1 à 16 , 17 à 30 et 31 à 40

je ne comprends pas s’il vous plaît 🙏

merci

A3CF378E-9ED7-4F22-A4DF-086C43D783E7.jpeg


Français
avatar
avatar

{t c="richEditor.description.title"} {t c="richEditor.description.paragraphMenu"} {t c="richEditor.description.inlineMenu"} {t c="richEditor.description.embed"}

Explications (1)

  • Explication d'Alloprof

    Explication d'Alloprof

    Cette explication a été donnée par un membre de l'équipe d'Alloprof.

    Options
    Équipe Alloprof • 8m

    Bonjour KaminoTurbo,

    Merci pour ta question!

    Avant tout, il est important de comprendre que Le Mythe de Sisyphe est un essai philosophique d'Albert Camus, paru au 20e siècle, qui décrit le mythe de Sisyphe, qui est un mythe de l'Antiquité racontant le sort d'un Roi, Sisyphe. Il y a donc deux éléments au texte: l'explication du mythe de Sisyphe, puis son analyse et l'élaboration d'une philosophie à partir de celui-ci.

    Premier paragraphe:

    L. 1-3: On explique le mythe à proprement parler. Sisyphe est condamné à pousser une pierre en haut d'une falaise, à la laisser tomber, puis à recommencer, à l'infini.

    L. 4-7: On ne sait pas si Sisyphe était sage ou brigand. Dans tous les cas, l'origine de la punition de Sisyphe réside dans un conflit avec les Dieux.

    L. 8-16: Sisyphe, avant de mourir, a demandé à sa femme de ne pas l'enterrer lorsqu'il sera mort, mais de le laisser au milieu de la place publique. Il s'agissait en fait d'une épreuve: puisque le fait de ne pas être enterré mène aux enfers, sa femme aurait dû, comme preuve d'amour, l'enterrer quand même. Le dieu Pluton autorise donc Sisyphe à retourner sur Terre pour punir sa femme. En retournant sur Terre, Sisyphe ne veut plus retourner en enfer: les dieux le ramènent de force en enfer et, pour le punir, le condamnent à continuellement pousser une énorme pierre.


    Deuxième paragraphe:

    L. 17-24: Camus explique que ce mythe, comme tous les mythes, stimule notre imagination. Il faut imaginer Sisyphe qui force, qui souffre pour monter la pierre en haut de la falaise. Lorsqu'il atteint le sommet, son but est atteint. Mais, horreur: il est condamné à toujours laisser tomber la pierre, puis à la remonter à nouveau. En quelques instants, son but précédemment réalisé tombe à l'eau.

    L. 25-30: Camus analyse le moment où Sisyphe redescend pour rechercher son rocher. Aussi répétitif et automatique que ce geste puisse être, il permet à Sisyphe d'être conscient de ce qu'il fait, ce qui le rend supérieur à son rocher.


    Troisième paragraphe:

    L. 31- 40: C'est à ce moment que Camus présente une partie de sa philosophie. Tout d'abord, ce qui explique que la punition de Sisyphe semble si horrible, c'est que Sisyphe est conscient de ce qu'il fait. Il sait pertinemment bien qu'il n'y a aucune issue possible, qu'il devra recommencer sa tâche sans fin, ce qui devrait le déprimer. Continuer une tâche sans fin alors qu'on sait qu'elle n'a pas de but n'a pas de sens: c'est absurde. Camus compare alors la tâche répétitive de Sisyphe à celle du travailleur, de l'ouvrier (le prolétaire, dont la tâche est elle aussi répétitive). Les deux tâches sont aussi insensées: elles sont absurdes toutes les deux. Par contre, ces tâches sont tragiques seulement si leur auteur est conscient de leur absurdité (Sisyphe en est conscient, donc sa tâche est tragique. L'ouvrier n'en est pas nécessairement conscient, donc sa tâche n'est pas toujours tragique).

    Cette prise de conscience va pousser Sisyphe à se révolter. Puisque sa vie n'a pas de sens (il ne fait que pousser une roche), il n'a pas de maître et est donc libre. Il a en fait un monde propre à lui seul: sa pierre. Il continuera donc de vivre sa vie dans cette absurdité, en continuant à pousser sa pierre, ce qui suffit à le rendre heureux. Il ne faut donc pas imaginer Sisyphe triste ou désespéré, il faut l'imaginer heureux.


    Ce texte est difficile pour le niveau de 4e secondaire. Il est, en effet, plus souvent lu au Cégep. J'espère sincèrement t'avoir aidé, même si mon résumé est peut-être, lui aussi, encore un peu complexe. N'hésite pas si tu as encore besoin d'aide:)

    Kylan